Louer du matériel informatique reconditionné au lieu de l’acheter 

La crise énergétique, la crainte d’une nouvelle vague de Covid en hiver et l’inflation ont fait que de nombreuses entreprises sont actuellement confrontées à un énorme sentiment d’insécurité économique. Dans le même temps, l’obligation de se numériser et donc d’investir dans l’informatique ne cesse pas. Dans cette situation, il faut trouver de nouvelles manières d’organiser les budgets de la manière la plus efficace et la plus flexible possible. Louer au lieu d’acheter peut être une option : même et surtout pour le matériel informatique reconditionné.

Une manière de réduire les coûts d’investissement dans le matériel informatique est l’utilisation de composants reconditionnés. Les appareils d’occasion, remis à neuf et dont la qualité a été contrôlée, sont parfois deux fois moins chers que les produits neufs des fabricants. À cela s’ajoute le fait que les composants reconditionnés présentent un avantage décisif, surtout en période de pénurie de puces électroniques et de problèmes d’approvisionnement : ils existent déjà sur le marché et sont donc disponibles dans l’immédiat.

Une deuxième possibilité de rendre les investissements plus facilement réalisables est de louer ou de prendre en leasing des biens d’investissement plutôt que de les acheter. Pour les voitures, que ce soit dans le domaine professionnel ou privé, il est déjà courant de recourir à ces solutions de financement. Dans le secteur de l’informatique par contre, on est souvent encore beaucoup plus réservé à ce sujet. 

L’avantage du financement est que les services informatiques ont une plus grande liberté d’action et un meilleur contrôle de leur budget. Les investissements peuvent être réalisés rapidement au lieu d’être reportés à plus tard pour des raisons de coûts. Une extension de l’environnement de systèmes est possible en temps réel. Le service informatique peut ainsi réagir rapidement aux défis changeants et garantir la performance nécessaire. En même temps, le financement offre un contrôle budgétaire sur toute la durée du contrat et préserve la ligne de crédit ainsi que le ratio de fonds propres de l’entreprise grâce à des mensualités constantes.

Le triple avantage financier

Jusqu’ici, le leasing, la location et la location-vente, s’ils étaient utilisés, l’étaient souvent pour du matériel neuf. Mais il est également possible de faire financer du matériel informatique reconditionné. Les entreprises peuvent ainsi en tirer un double avantage économique. Premièrement, grâce au prix nettement plus avantageux des appareils remis à neuf et deuxièmement, grâce à un financement flexible. 

Il existe même une troisième possibilité d’économie qui ne doit pas être sous-estimée : la maintenance. Celle-ci est souvent considérée comme un obstacle à l’utilisation de matériel reconditionné. Mais les fournisseurs de la maintenance par des tiers (TPM) se chargent de la maintenance des composants d’occasion avec une très grande qualité, à des ANS exigeants et indépendamment du fabricant de l’appareil. Les conditions des prestataires de services TPM sont souvent bien plus avantageuses que celles des contrats de maintenance des fabricants. Les experts en analyse de Gartner ont estimé que le potentiel d’économie grâce à TPM pouvait atteindre 70 % par rapport à la maintenance du fabricant. 

Certains prestataires de services TPM proposent l’achat, le financement, l’installation et la maintenance des composants reconditionnés par un seul et même prestataire. Ainsi, le financement devient un concept global pour l’exploitation économiquement durable d’un environnement de systèmes.

Également judicieux sur le plan écologique

Le matériel informatique reconditionné et les solutions de financement ne sont pas seulement durables d’un point de vue économique. Chaque année, des tonnes de matériel informatique en parfait état de fonctionnement sont déclarées comme déchets électroniques, mises en décharge ou incinérées. Ce faisant, des substances nocives peuvent être libérées dans l’air ou dans la nappe phréatique. Le leader européen de la tierce maintenance, Technogroup, qui fait partie du groupe Evernex, a constaté qu’environ 15 % de tous les appareils remis à Evernex en tant que déchets informatiques peuvent être réutilisés. Cela correspond chaque année à plus de 50 000 composants qui entrent dans le stock de pièces de rechange via le recyclage et qui sont à nouveau installés. 

De plus, la deuxième vie des composants reconditionnés permet de réduire les émissions de CO2. Grâce à une nouvelle utilisation du matériel, les émissions de toute une génération d’appareils qui n’ont pas du tout besoin d’être produits sont évitées. Cela concerne les substances nocives générées par l’extraction des matières premières, lors de la fabrication des produits et des produits intermédiaires ainsi que lors de leur transport. La location de matériel informatique est également durable d’un point de vue écologique, car les entreprises utilisent des appareils déjà existants au lieu de commander du matériel neuf et de le mettre au rebut après son utilisation.

Ainsi, le financement de matériel informatique reconditionné offre une combinaison de différents avantages écologiques et financiers durables qui permettent aux entreprises de tirer le meilleur parti de leur budget informatique, même en période de difficultés économiques.

Author: Arnd Krämer

Source:
IT-Mittelstand 22.06.2022, www.it-zoom.de

.

.

Let's talk

If you want to get a free consultation without any obligations, fill in the form below and we'll get in touch with you.















    Please prove you are human by selecting the house.